Témoignage



Différentes associations interviennent au sein du Centre Hospitalier de La Rochefoucauld. Nous parlerons ici de l’association AGILITY 16, Les Chiens Visiteurs.

Cette association intervient dans les services du Centre Pierre Mourier et de la MAPA le 3ème jeudi de chaque mois. Les chiens et leur maîtres viennent rencontrer les résidents pendant deux heures le temps d’une après-midi.


Grâce à eux, des moments magiques ont lieu et les résidents en ressortent apaisés et heureux.

Madame LABROCHERIE, Présidente de l’association nous parle de sa passion et de son intervention auprès des résidents du Centre Hospitalier.



AGILITY 16 en quelques mots…


Tout a commencé il y a presque 20 ans lorsqu’un groupe de passionnés d’agility (parcours avec les maîtres et leur chien) ont décidé de créer leur propre club canin à Brie, en Charente. Bien sûr, le club proposait de l’éducation canine (mais pas de dressage) et des parcours d’agility, puis il s’est diversifié avec l’école du chiot (à partir des 2 mois du chiot) et enfin avec les chiens visiteurs (qui rendent visite aux personnes âgées et présentant des handicaps).


« Ce club est très investi dans les causes du handicap et participe par exemple au TELETHON ou encore à la lutte contre la mucoviscidose. Il a également un partenariat depuis 10 ans avec La Ferme Des Vallées à Montmoreau-Saint-Cybard, foyer de vie pour adultes handicapés. »


Et les Chiens Visiteurs…


La première association à avoir mis en place l’activité des chiens visiteurs s’appelle « Parole de Chiens », elle est située en région parisienne. En ce qui concerne AGILITY 16, l’association est membre de la CNEAC (Commission Nationale Education et Activités Cynophiles), représente le deuxième stage des chiens visiteurs en France et a obtenu un agrément de l’Inspection Académique afin d’intervenir dans le cadre du programme « prévention morsure » en milieu scolaire et périscolaire.


Ses bénévoles interviennent dans différentes institutions de Charente tels que l’Institut Médico-Educatif d’Angoulême ou encore le centre-aéré L’Enfant Soleil à Angoulême qui accueille des enfants présentant des déficiences physiques et/ou psychiques.


« Il faut savoir que les Chiens Visiteurs interviennent sur une dizaine d’établissements en Charente et que leur venue n’est possible que grâce à des maîtres bénévoles et passionnés par cette activité. »


En ce qui concerne les chiens…


Ils peuvent être de toutes races (hors ceux de 1ère et 2ème catégories, dits « chiens dangereux ») mais ils doivent obligatoirement être agréés. En effet, comme nous l’indique Madame LABROCHERIE, il faut que les chiens qui interviennent dans le cadre des Chiens visiteurs soit sans risque pour le public rencontré. Ainsi, avant qu’un maître et son chien puisse devenir bénévole Chien Visiteur, il doit venir faire l’éducation canine au club en priorité, et ce dans le but d’une sécurité optimale. De même, Madame LABROCHERIE demande au maître et son chien de venir faire un test en groupe lors d’une rencontre avec le public, cela permet au maître et son chien d’avoir un premier contact avec les personnes rencontrées et donc de savoir s’ils souhaitent et/ou peuvent poursuivre cette aventure.


« Nous sommes à la rencontre d’un public différent et les chiens doivent avant tout être sociables, obéissants, stables et ils doivent pouvoir rester au contact des autres chiens. Enfin, ils ne doivent pas être effrayés par les cris, les fauteuils roulants ou encore les béquilles. »


En ce qui concerne la venue des Chiens Visiteurs au Centre Hospitalier…


C’est Madame Audrey PHILIPPOT, Infirmière Diplômée d’Etat exerçant à l’époque à la MAPA, qui a permis aux Chiens Visiteurs de s’y rendre. En effet, elle-même maître d’un chien visiteur et bénévole pour l’association, elle a parlé de cette activité à l’animateur de la MAPA qui a trouvé l’idée intéressante et l’a soumise à la Direction. Une fois la convention validée, l’association a pu venir faire connaissance avec son nouveau public.


Ainsi, c’est avec plaisir que les résidents du Centre Pierre Mourier et de la MAPA accueillent les bénévoles et leurs chiens.


« Les résidents attendent avec impatience notre venue et lorsque l’on tarde à arriver, ils nous le font remarquer gentiment car ils se sentent rassurer qu’on ne les ait pas oublié ! »


 A chaque rencontre, des moments forts…


Les rencontres sont toutes différentes. A la MAPA, les chiens se couchent aux pieds des résidents et ceux-ci discutent avec les maîtres. Cela leur permet de se livrer, d’évoquer des souvenirs, de s’évader le temps de quelques heures. Quant aux rencontres avec les résidents du Centre Pierre Mourier, elles font ressortir un aspect plus affectif avec l’animal. Ces rencontres favorisent la relation avec l’animal, les personnes qui le souhaitent peuvent brosser les chiens, effectuer des petits parcours d’agility ou encore se promener en compagnie du chien.


« Nous nous apercevons que la venue des chiens fait beaucoup de bien aux personnes rencontrées. Les chiens ont un effet apaisant sur les individus. Nous assistons même parfois à des moments magiques entre le chien et l’adulte que l’on n’ose pas interrompre. »


Ces rencontres peuvent également permettre de voir une évolution quant à l’état de santé de la personne. Par exemple, au CPM, un autiste qui ne communiquait pas du tout auparavant a commencé à présenter des signes d’intérêt et une résidente tout juste arrivée à la MAPA et qui ne pensait qu’à en repartir a retrouvé le sourire grâce à la venue des chiens visiteurs.


« Je me souviens d’une personne que l’on a accompagné en fin de vie… Madame LAPEYRONNIE… Elle avait surnommé le chien qui lui rendait visite « Lolo chéri » et bien qu’elle ne réagissait plus au mouvement extérieur ni même à la venue de son entourage, lorsque « Lolo chéri » se couchait à côté d’elle sur son lit, on pouvait lire un sourire sur son visage. Même sa famille était émue lorsqu’elle voyait cette scène. C’était notre « Mamie de Cœur ». »


La venue des Chiens Visiteurs apporte beaucoup aux résidents mais également aux bénévoles qui se rendent auprès d’eux. Et comme le dit Madame LABROCHERIE :

« Le peu de bonheur que l’on peut apporter n’est rien par rapport à ce que l’on reçoit. Pour nous, voir un sourire sur un visage nous procure du bonheur. »


                                                                                                              Amandine FIDON

                                                  Chargée de Communication

                                                                                                                  Hôpital de La Rochefoucauld


Journal Hopital de la Rochefoucauld

Charente Libre

Agility 16,Les Chiens Visiteurs

RetourChiens visiteurs